EVACUATION IMMÉDIATE VERS UN LIEU SÛR!


Appel urgent en soutien aux manifestants réfugiés de Tripoli

Des milliers de réfugiés bloqués en Libye manifestent devant le siège du HCR à Tripoli. La manifestation a commencé au début du mois d’octobre 2021, à la suite de raids et d’arrestations massives de réfugiés dans les quartiers et les maisons de Tripoli. Les manifestants sont des survivants des violations des droits de l’homme, de la torture, des détentions arbitraires, des persécutions et des extorsions qui ont régulièrement lieu en Libye. Beaucoup sont également les survivants de violents refoulements vers la Libye.

L’opinion publique mondiale ainsi que les États membres et les institutions de l’UE sont tous bien conscients de ces atrocités. Face à cette situation, qui perdure depuis de trop nombreuses années, les réfugiés de Tripoli ont décidé de s’auto-organiser et de faire entendre leur voix : ils exigent la fin de ces violences et l’évacuation immédiate vers un lieu sûr. Ils défient la peur et le risque de répression violente, et font entendre leur lutte pour la liberté dans le monde entier.

Les manifestants réfugiés à Tripoli déclarent :

« Nous demandons aux autorités et au monde entier de nous reconnaître comme des êtres humains, de respecter et de protéger nos droits. Les autorités libyennes doivent respecter et appliquer le droit international de la demande d’asile applicable en Afrique. Nous sommes des victimes de guerres civiles, nous sommes des victimes fuyant les persécutions religieuses et politiques, parmi nous, il y a ceux qui cherchent une vie décente, une éducation et la liberté de vivre humainement. Mais les autorités italiennes et les États membres de l’Union européenne n’ont fait qu’aggraver la situation de nos âmes en peine, en payant les autorités libyennes et leurs milices, publiquement et en coulisses, pour nous tuer dans le désert, en mer et dans d’horribles camps de concentration. Tout cela constitue une violation des droits de l’homme et un crime contre l’humanité. La Libye est aujourd’hui un cimetière pour des milliers de réfugiés, de demandeurs d’asile et d’immigrants innocents qui fuient des situations insupportables dans leur pays d’origine. Et cette idée ou cette politique était et est entièrement acceptée et financée par les autorités italiennes et les États membres de l’UE. Nous demandons aux autorités italiennes et aux États membres de l’UE qui versent des fonds à la Libye de s’assurer que leurs actions et leurs politiques ne nous nuisent pas et ne violent pas nos droits. Et de s’assurer que les déportations forcées vers les centres de détention inhumains libyens puis vers les pays d’origine soient arrêtées. Nous leur demandons également de coopérer avec les autorités libyennes pour fermer tous les centres de détention en Libye et libérer nos frères et sœurs qui sont actuellement détenus dans des conditions inhumaines, où ils subissent des extorcations, viols, tortures et meurtres. »

Nous sommes solidaires des manifestants ! De toute urgence, avec eux, nous demandons l’évacuation immédiate des réfugiés bloqués en Libye vers des pays sûrs, en Europe. De nombreuses municipalités et villes à travers l’Europe ont déclaré leur volonté d’accueillir les nouveaux arrivants et de leur offrir des perspectives pour vivre dignement. Les institutions et les États membres de l’UE, en coopération avec les organisations internationales, ont la responsabilité de mettre fin à ces atrocités dès maintenant, et ils disposent de suffisamment de ressources et de capacités pour assurer des évacuations immédiates.

Le moment est venu pour la communauté internationale d’agir. Reconnaissez les réfugiés qui vivent et luttent en Libye comme des êtres humains. Respectez leurs droits et écoutez leurs demandes. 

Alarmphone et Mediterranea Saving Humans

>>> Soutenez cette déclaration de solidarité et signez-la en envoyant un courriel à solidarityreflibya(att)gmail.com